Université de Montréal

Association des professeurs retraités
de l'Université de Montréal



Guy Couturier à la Société royale du Canada

 

Lors d'une cérémonie officielle (23 avril 2004) destinée à honorer ses nouveaux membres, la Société royale du Canada présentait Guy Couturier en ces termes.

« Professeur émérite (Faculté de théologie, Université de Montréal), Guy Couturier est un orientaliste et exégète de l'Ancien Testament connu internationalement. Formé à l'École de W.F.Albright et de celle de R. de Vaux, ses travaux restent en étroite relation avec les découvertes archéologiques et épigraphiques du Proche-Orient ancien, contexte obligé de toute lecture critique de la Bible hébraïque. Ses nombreuses et remarquables recherches s'inscrivent à l'intérieur de trois axes principaux : l'axe linguistique par la comparaison constante de l'hébreu à l'ensemble des langues sémitiques, surtout celles du nord-ouest (Syrie-Palestine); l'axe archéologique pour l'élaboration de la politique et des institutions civiles et religieuses de l'Ancien Israël; et l'axe littéraire pour déterminer le genre et la portée des formes littéraires utilisées dans la transmission des souvenirs historiques et des croyances religieuses. »

Au tout début de sa carrière, Guy Couturier s'est initié à l'archéologie en participant à des fouilles en Samarie. Il voulait mesurer les possibilités et les limites des résultats archéologiques dans l'élaboration de l'histoire politique et sociale d'un peuple de l'antiquité. Durant de nombreuses années, il guida ses étudiants sur les sites mêmes de la Palestine pour élaborer une synthèse vivante de l'histoire d'Israël.

La majeure partie de son enseignement et de sa recherche à la Faculté de théologie a porté sur la littérature prophétique. Il s'est aussi adonné à l'étude de la tradition de sagesse qu'il avait appris à connaître à l'École de Jérusalem. À ses nombreuses publications de vulgarisation sur des découvertes archéologiques, s'ajoutent deux contributions novatrices: le sacrifice d'actions de grâce, 1982 , et une inscription araméenne découverte en 1993 au nord d'Israël. L'œuvre de Guy Couturier révèle de façon éclatante l'ampleur de l'influence qu'il a exercée, la diversité de son apport à l'exégèse de l'Ancien Testament, et enfin la pertinence de sa nomination à la Société royale du Canada.



AccueilLettres du président | Bulletins | Nouvelles | Plan du site | Vos opinions