APRUM

Association des Professeures et Professeurs Retraités de l'Université de Montréal



 

Lettre du 3 septembre 2008

Bien le bonjour chez vous!

En ces tout derniers jours du mois d'août, je reprends contact avec vous. Histoire tout d'abord de vous rassurer sur mon état de santé lequel, au seuil de mes 88 ans, demeure encore fort convenable. Histoire de partager avec vous les souvenirs des grands moments de l'Olympiade d'été tenue en août à Beijing. Les cérémonies d'ouverture et de clôture des jeux ont été certes été marquées par l'ampleur et l'originalité des moyens utilisés. Elles l'ont été davantage, à mon avis, par l'omniprésence d'une culture millénaire dont les canons ne manquent jamais d'impressionner les esprits occidentaux. Et que dire des performances des athlètes!

Histoire également de vous tenir au courant des éléments qui jalonnent la vie de l'Association en cette période estivale dont la qualité, somme toute, ne passera pas à la postérité. Voyons voir! Il y a tout d'abord le site web de l'APRUM [www.aprum.umontreal.ca] qui s'enrichit progressivement. Je vous invite à le découvrir par vous-même via les signes cabalistiques appropriés. Vous pourrez, par exemple, avoir accès à la page d'accueil qui fait état des événements importants survenus dans la vie de l'une ou l'autre des composantes de la communauté universitaire. D'une façon plus spécifique, la rubrique À L'HONNEUR, que l'on atteint via l'onglet Plan du site, véhicule les nouvelles qui se rapportent à certains événements vécus par les membres de l'APRUM : doctorat honorifique; accession à la Légion d'honneur, à l'Ordre du Canada, à l'Ordre national du Québec; éméritat; attribution de prix de haut niveau, etc.

Nécrologie

Une fois de plus, l'APRUM est en deuil. Les textes qui apparaissent ci-après sous la plume de Michel Lespérance tracent les grandes lignes des carrières universitaires en cause.

Paul Cartier

Le professeur Paul Cartier , chirurgien cardiologue dont la carrière s'étend sur un demi-siècle de l'histoire de l'Hôtel-Dieu de Montréal, est décédé le 26 mai dernier. Après son cours de médecine, le docteur Cartier devient résident à l'Hôtel-Dieu de 1947 à 1951. Par la suite, il poursuit sa formation en chirurgie cardiovasculaire à Saint-Louis et à Cleveland, aux États-Unis, puis à Paris et à Londres.

À son retour, il fonde un service de chirurgie cardiaque pédiatrique à l'Hôpital Sainte-Justine. Il procède à la chirurgie des coarctations de l'aorte et des canaux artériels, de même qu'à la correction des malformations cardiaques. Plusieurs de ces opérations sont des premières au Québec et au Canada. En chirurgie cardiaque adulte, le docteur Cartier a introduit, à l'Hôtel-Dieu, la commissurotomie mitrale fermée qu'il pratiqua plus de 600 fois. En fait, la discipline de chirurgie vasculaire périphérique dominera sa carrière et deviendra sa grande passion.

Observateur, habile technicien, travailleur infatigable, il est rapidement devenu un pionnier et un chef de file en chirurgie vasculaire, non seulement à l'échelle locale, mais également aux échelles nationale et internationale. On lui doit l'introduction de l'homogreffe humaine pour des greffes de l'aorte, suivie par l'utilisation des greffes synthétiques en nylon, en dracon et en téflon. Le docteur Cartier a réalisé plusieurs premières mondiales en chirurgie vasculaire.

Dans son volume A History of Vascular Surgery, l'éditeur américain Steven G. Friedman souligne, avec texte et photos, le rôle que le docteur Cartier a joué dans le domaine de la chirurgie vasculaire. Son nom s'ajoute donc à ceux des grands pionniers de cette spécialité, de ses débuts à nos jours.

Durant sa carrière universitaire à titre de professeur de clinique à la Faculté de médecine, le docteur Cartier a formé un grand nombre de résidents qui pratiquent maintenant un peu partout aux quatre coins du globe. Il a publié de nombreux articles qui ont été largement cités dans des revues médicales prestigieuses.

Laurent Lamer

Le professeur Laurent Lamer du département d'ophtalmologie de la Faculté de médecine est décédé le 8 juin dernier. Diplômé de notre université en 1959, c'est à l'hôpital Notre-Dame, à l'hôpital universitaire de Lyon et au Colby College of Massachusetts qu'il fit sa résidence en ophtalmologie. En 1963, il débute sa pratique à l'hôpital Notre-Dame.

Le docteur Lamer a œuvré pendant plus de quarante ans au département d'ophtalmologie de l'hôpital Notre-Dame et à la Faculté de médecine. Nommé professeur adjoint de clinique en 1965 puis agrégé de clinique en 1975, il a été l'un des pionniers canadiens de l'utilisation du laser en traitement de la rétine puis de celle des ultrasons pour mesurer le globe oculaire. Par la suite, il a effectué une exérèse de cataracte en utilisant la cryochirurgie.

Durant sa longue carrière, l'intérêt pour l'enseignement du docteur Cartier a toujours été indéniable. Il a formé un grand nombre de résidents qui pratiquent maintenant un peu partout aux quatre coins du globe. De plus, il a prodigué ses enseignements aux externes lors de leur stage d'introduction en ophtalmologie.

Le docteur Lamer a publié de nombreux articles qui ont été largement cités dans des revues médicales prestigieuses. Son rayonnement extérieur a été très important, ayant participé à de nombreuses conférences, entre autres aux congrès des médecins de langue française et à l'American Academy of Ophtalmology. Il a fait la promotion de l'ophtalmologie par de nombreuses entrevues radiophoniques, télévisées et de la presse écrite. En reconnaissance de ses remarquables contributions, la Faculté de médecine lui décernait en juin 2004 une médaille de carrière.

Les déjeuners du 3e jeudi du mois CHANGEMENT DE CAP

Mandatés par le Conseil, les collègues Jean-Robert Derome et Gilles Rondeau , ont examiné de près les éléments associés à la tenue des déjeuners du 3e jeudi du mois. Le texte qui suit, de la plume des auteurs, vous tient au parfum des modifications apportées.

Depuis nombre d'années les membres de l'APRUM se sont rencontrés assidûment au restaurant « Chez Lévêque ». Cette année marque un grand changement car nous quittons ce lieu traditionnel et déménageons au restaurant « Le Joli Moulin » situé au 1201 avenue Van Horne à Outremont (coin Bloomfield). Le Conseil nous a donné le mandat voilà quelques mois d'explorer les possibilités d'un nouvel endroit pour les déjeuners mensuels. Les difficultés de stationnement sur Laurier, auxquelles s'ajoutait le fait de ne pas avoir de salle réservée exclusivement pour nous et celui où l'espace qui nous était alloué était situé au deuxième étage, tout cela faisait en sorte que l'accès devenant de plus en plus difficile, moins de membres participaient à nos rencontres mensuelles le midi du troisième jeudi du mois.

Après avoir inventorié quatre endroits différents et goûté à autant de cuisines, nous avons arrêté notre choix sur le « Joli Moulin » pour les raisons suivantes.

Servant une excellente cuisine à un prix très abordable, situé dans un lieu facile d'accès, (5 minutes de marche du métro Outremont), disposant de plus de facilités de stationnement, mettant à notre disposition exclusive une salle de 18 places, « Le Joli Moulin » nous est apparu le meilleur choix. Ce restaurant situé dans les anciens locaux de « Les Chèvres » devient notre nouveau port d'attache mensuel. Il nous offre un cadre convivial pour nos rencontres et présente un menu varié et intéressant. Pour en savoir plus sur « Le Joli Moulin » visitez leur site internet à l'adresse suivante [www.lejolimoulin.com].

Tous et toutes sont invités le 3e jeudi du mois à midi. Présentez-vous et demandez la salle réservée pour l'APRUM. Nous serons heureux de vous y accueillir pour passer un très bon moment entre collègues retraités jeunes et moins jeunes. Nos rencontres pour le trimestre en cours se tiendront les jeudis 18 septembre, 16 octobre et 20 novembre. À bientôt.

Le Club informatique Texte préparé par Jean-Robert Derome

Le Club informatique de l'APRUM reprendra ses activités en septembre. La première rencontre aura lieu le jeudi 18 septembre à 15h30 au local D-423 du Pavillon Roger-Gaudry.

Vous êtes invités à proposer des sujets pour cette réunion ainsi que pour celles qui suivront. Vous pouvez consulter les comptes-rendus des réunions précédentes à l'adresse suivante : http://www.aprum.umontreal.ca/DGTIC/Club.htm.

Il sera possible de reprendre des thèmes déjà abordés l'an dernier.

Les réunions du Club informatique ont lieu après les déjeuners mensuels de l'APRUM. Dans un premier temps un sujet spécifique est présenté par Jean-Robert Derome . Cette présentation est suivie d'une période de questions.

L'invitation s'adresse en particulier aux néophytes. Les membres peuvent poser des questions en tout temps.

In fine

Septembre arrivant, je retrouve avec plaisir – un plaisir tinté d'un brin de nostalgie, je l'avoue – le spectacle de l'arrivée sur le campus d'une exubérante jeunesse à la recherche … de son avenir.

Ce plaisir laisse toutefois beaucoup de place pour celui que me procureront les contacts que vous aurez avec l'APRUM, ses officiers, ses textes, ses œuvres et … ses pompes!

Allez!, je vous salue cordialement.

 

Jacques St-Pierre
Président

JSP/fsp

Vos coordonnées (adresse, appartement, téléphone, …) changent?
Dites-le à l'APRUM : (514) 343-7635.