Honneur

Anthony F.J. Moffat

Éméritat 2008


Observateur inlassable des phénomènes cosmiques, auteur prolifique, pédagogue d'exception, et ardent participant dans le fonctionnement et la vie universitaires, Anthony F.J. Moffat, retraité depuis janvier dernier, a été pendant trente ans une grande source de fierté pour l'Université de Montréal.

Il entame au début des années 1960 des études de physique à l'Université de Toronto, qu'il complètera avec une maîtrise en astronomie. Il s'installe par la suite en Allemagne de l'Ouest, où il étudie à l'Astronomisches Institut de l'université de la Ruhr à Bochum. Deux doctorats lui seront décernés et il poursuivra là-bas des études post-doctorales. Il fait son entrée dans le corps professoral de l'Université de Montréal en 1976.

Spécialiste des étoiles massives, qui sont les précurseurs des supernovae, Anthony F.J. Moffat a découvert que les vents stellaires ne sont pas lisses et uniformes mais plutôt stochastiques et inhomogènes. On lui doit aussi la démonstration que le disque de notre galaxie décrit une courbe de rotation plate au-delà du cercle solaire. Il a établi les meilleures classifications d'étoiles massives et d'étoiles dites de Wolf-Rayet. L'homme de science, qui a dirigé et codirigé l'Observatoire du mont Mégantic de 1990 à 1998, a aussi conçu en début de carrière une fonction empirique représentant le profil angulaire de la dégradation d'une source ponctuelle à travers l'atmosphère terrestre; cette «fonction Moffat» est universellement utilisée en imagerie astronomique.

En 40 ans, le professeur Moffat aura publié 290 articles dans des revues avec comité de lecture, la plupart éminemment prestigieuses. On recense aussi 163 actes de congrès et la participation à six ouvrages en tant qu'éditeur. Il a contribué de façon exemplaire à la formation d'étudiants et de chercheurs à tous les cycles. À l'Université de Montréal, il a dirigé dix-sept étudiants au doctorat et vingt à la maîtrise, un résultat supérieur à la moyenne départementale. Il s'est illustré par sa disponibilité et n'a eu de cesse d'animer rencontres et échanges. Ses conférences et exposés sont courus car ils sont toujours riches de données nouvelles et profondes, présentés avec originalité et humour. Il poursuit actuellement ses activités de recherches avec l'aide du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Anthony F.J. Moffat est membre de la Société Royale du Canada. Il a été boursier Killam de 1998 à 2000 et boursier Humbolt à l'Université de Bonn à deux reprises. Son nom est inscrit aux prestigieux répertoires Canadian Who's Who et American Men and Women of Science.

Design. JLV