NOUVELLES du 7 septembre 2010

 

Lettre du 7 septembre 2010

 

Amicales salutations URBI et ORBI

 

Nous approchons de la fin d'une période estivale hors du commun, tant par ses conditions climatiques que par sa durée : plus de quatre mois déjà et... ce n'est pas fini! Nous accueillons maintenant le mois de septembre porteur d'une brassée d'événements qui retiennent normalement l'attention des membres de la communauté universitaire. Qu'en est-il?

 

Il y a tout d'abord, l'exaltante rentrée universitaire à laquelle nous avons consacré, jadis, naguère, le meilleur de nous-mêmes. Que d'excellents souvenirs! Il y a aussi, pour l'APRUM, la reprise de ses activités coutumières lesquelles doivent prendre en compte, notamment, la présence d'une nouvelle équipe au rectorat.

 

La période d'été, dite de relâche, n'a malheureusement pas épargné l'APRUM qui pleure la disparition de deux collègues de grande qualité. Les paragraphes qui suivent en font état.

 

 

Nécrologie

 

Hans HofmannTexte de Michel A. Bouchard avec la participation de Michel Lespérance

Hans J. Hofmann est décédé le 19 mai dernier; il était professeur émérite de l'Université. Après avoir complété son Ph.D. à l'Université McGill, le professeur Hofmann s'est joint à l'Université de Montréal (1969) où il a fait une carrière de presque trente ans au Département de géologie jusqu'à la fermeture du programme et sa retraite. Il était considéré comme l'un des plus grands spécialistes de la paléontologie du précambrien. Ses travaux sur les stromatolithes, les microfossiles et les fossiles à l'état de traces sont considérés comme des classiques du genre.

Ses découvertes ont été déterminantes pour établir les origines de la vie animale au Canada et en Amérique du Nord. Un des fossiles découvert et décrit par le professeur Hofmann a été choisi par Postes Canada pour illustrer un timbre commémoratif en l990. On retrouve son nom dans deux éponymes paléontologiques : Dimorphosiphonoides hofmanni (1976) et Tindiromacula hofmanni (1989).

Largement subventionné par le CRSNG, le professeur Hofmann a publié plus de 200 articles, résumés et rapports de recherche en plus de livrer plus de 200 communications scientifiques dans le monde entier, réalisations qui ont été reconnues par l'Université en mai 2000 en lui attribuant le statut de professeur émérite. Il s'est alors joint à l'Université McGill et au Musée Redpath, à titre de professeur associé au Département des sciences de la Terre et y poursuivait jusqu'au moment de son décès ses recherches en paléontologie.

En 1980, il a reçu la médaille Billings de l'Association géologique du Canada pour ses recherches en paléontologie et, en l995, la médaille Willet G. Miller de la Société Royale du Canada pour ses recherches exceptionnelles en sciences de la Terre. Il était également récipiendaire de la médaille de la National Academy of Sciences of the United States of America.

 

Gilles Gendreau Texte de Michel Lespérance

Gilles Gendreau est décédé le 20 juin dernier; il était professeur émérite de l'Université. Professeur à l'Université de Montréal de 1953 à 1991, Gilles Gendreau a contribué tout au cours de sa carrière au développement d'une approche d'intervention psychoéducative pour personnes en difficulté d'adaptation. L'ensemble des connaissances constitué par ses écrits et son enseignement s'avérera l'un des points de départ d'un nouveau champ d'étude : la psychoéducation.

Désireux de répondre aux immenses besoins des jeunes en difficulté, Gilles Gendreau s 'engage dans l'aventure de la rééducation de jeunes délinquants et s'avère de 1948 à 1972 le principal artisan du développement et du rayonnement du centre de rééducation Boscoville. Il a été l'un des principaux artisans d'une approche thérapeutique de la délinquance. En 1953, en collaboration avec Jeannine Guindon, il fonde le Centre de psychoéducation du Québec, organisme voué à la formation d'éducateurs spécialisés qu'il dirigera pendant plus de dix ans, et entreprend sa carrière d'enseignant à l'Institut de psychologie de l'Université de Montréal. En 1969, il est nommé professeur adjoint et collabore alors à la fondation de l'École de psychoéducation, dont il assumera la direction de 1983 à 1985. Il est promu agrégé en 1973 et titulaire en 1985.

Le professeur Gendreau s'est également impliqué dans la vie corporative de son institution. Il a été membre de l'Assemblée universitaire (1967-1970 et 1981-1985), de la Commission des études (1984-1988), du Conseil de la Faculté des arts et des sciences (1983-1985) et du comité exécutif de la FAS (1985-1987). Nommé professeur émérite au moment de son départ à la retraite en 1991, il demeure par la suite très actif, participant en tant que membre fondateur à la création de l'Ordre des conseillers et conseillères d'orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec et collaborant à des enquêtes ainsi qu'à plusieurs projets novateurs.

En 1978, il publie L'intervention psycho-éducative : solution ou défi? Et, en 1990, L'action psychoéducative : Pour qui? Pour quoi? On y retrouve le fruit de ses réflexions issues de quarante années d'expérience comme intervenant, formateur et universitaire. Auteur de nombreux ouvrages importants en psychoéducation, dont Jeunes en difficulté et intervention psychoéducative (2001), Gilles Gendreau a reçu, pour l'ensemble de sa contribution au domaine de l'intervention psychosociale en général et à la psychoéducation en particulier, la Médaille de l'Université du Québec à Trois-Rivières en 1999 et un doctorat honoris causa de l'Université du Québec en Outaouais (2003). La même année, il était reconnu pionnier de l'Université lors du 125e .

 

L'APRUM et le rectorat

Donnant suite à la présentation qu'il a faite de son équipe à la direction de l'Université (avril 2010), le recteur Guy Breton a souhaité établir des liens particuliers avec l'APRUM afin de pouvoir recourir à l' expérience et à la sagesse de ses membres.

 

Au cours d'une rencontre (8 juillet) avec Jacques St-Pierre, le recteur a fait état d'un projet comportant la mise sur pied d'un système de mentorat susceptible de produire des retombées intéressantes. Le Conseil, au cours d'une séance spéciale tenue le 31 août, s'est dit favorable à l'exploration des modalités selon lesquelles l'APRUM pourrait apporter son appui à la réalisation du projet.

 

Reprise des activités coutumières

Dès son arrivée dans les parages, le mois de septembre a embouché le clairon pour annoncer la reprise des activités générales de l'APRUM. C'est ainsi que :

  • les déjeuners traditionnels du troisième jeudi du mois reprendront le 16 septembre à midi au Restaurant Le Joli Moulin au 1201 ave Van Horne; la période de deux heures (12h à 14h) ainsi ménagée, permet aux collègues de reprendre contact les uns avec les autres et de côtoyer les membres du Conseil; les places n'étant pas réservées, sentez-vous à l'aise de venir;
  • le Conseil tiendra, au même endroit, sa première séance officielle de l'exercice, il fera le point sur les grands dossiers d'intérêt général, surtout ceux relatifs aux caisses de retraite : RRUM et RRQ;
  • le Club informatique que dirige Jean-Robert Derome , reprendra le même jour, à 15h30, ses activités à la salle D-423 du pavillon Roger-Gaudry; en temps utile, l'animateur communiquera à ses fidèles les renseignements pertinents. Vous pouvez, si vous le désirez, le contacter : tél. : 514-731-4876; courriel : jr@deromelyons.ca.

Le mois de septembre véhicule également le rappel que le trésorier fait aux quelque 450 membres qui n'ont pas encore versé leur cotisation annuelle (40$) à l'APRUM. L'invitation pressante étant ainsi faite; répondez-y par votre chèque à l'ordre de l'APRUM et envoyez le à l'adresse suivante : APRUM, a/s Université de Montréal, C.P. 6128, suc. Centre-ville, Montréal, H3C 3J7.

 

In fine

Je fais des vœux pour que la brise automnale – tapie quelque part dans les semaines qui viennent ne surgisse parmi nous avant que de droit septentrional coutumier.

Quoi qu'il en soit, je vous salue cordialement.


Jacques St-Pierre
Président

JSP/fsp

 

Vos coordonnées (adresse, appartement, téléphone, ...) changent?
Dites-le à l'APRUM : (514) 343-7635. Site web [www.aprum.umontreal.ca]