NOUVELLES du 9 octobre 1998

Lettre du 9 octobre 1998

 

Chère collègue, cher collègue,

 

Avec le temps qui file et l'automne qui vient, voici le moment de vous apporter "... des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches ..." ainsi que quelques nouvelles susceptibles de vous intéresser.  Tout d'abord, je vous informe du décès de deux de nos collègues.

 

Au tout début de septembre, soit le 3, le professeur Adrien Pinard nous a quittés.  Membre dès la première heure de l'équipe que le père Noël Mailloux avait constituée à l'intérieur de l'organisme qu'était alors la Faculté de philosophie, il a joué un rôle important dans la confection de programmes cohérents et bien structurés en psychologie.  De concert avec des collègues, il a été un pionnier dans la mise au point et dans la standardisation de tests d'intelligence pour la population générale.  Il a d'ailleurs élargi le spectre de ses travaux de façon à adapter les tests à une population de surdoués.

 

Attiré parallèlement par les travaux de Piaget, Adrien Pinard a entrepris avec succès des travaux touchant le vaste et complexe domaine de la cognition.  Ses publications de classe internationale lui ont valu de fréquents échanges avec Piaget et ses collaborateurs tant à Genève qu'à Montréal.  Même son départ à la retraite de l'Université de Montréal n'a pas enrayé sa carrière scientifique laquelle s'est poursuivie avec bonheur à l'UQAM.

 

Homme doué d'un vive intelligence mais dont le commerce était parfois un peu difficile, (était-ce une coquetterie?), il a su prodiguer à ses étudiants une attention toute de simplicité et de dévouement.  Adrien Pinard vivra certes par ses importants travaux et par le souvenir qu'en garderont ses collègues; il vivra surtout dans le coeur des étudiants et étudiantes qui auront eu le privilège de le fréquenter.

 

Plus récemment, soit le 22 septembre, est décédé le professeur Geoffrey Fox du Département de mathématiques et de statistique.  Originaire de British Columbia, il a poursuivi des études universitaires à l'Université de Toronto puis à l'Université McGill où il a obtenu un Ph.D. en mathématiques.  Très tôt, soit au début des années 50, il s'est joint à la minuscule équipe de mathématiciens qu'encadrait alors Maurice L'Abbé contribuant ainsi à l'enracinement des mathématiques sur le campus.  Mathématicien rigoureux et méticuleux, il a permis d'asseoir sur une base solide l'enseignement et la recherche en analyse mathématique.  Ses notes de cours qu'il rédigeait avec soin et qu'il fignolait continuellement ont permis à des générations d'étudiants d'accéder aux plaisirs que procure la fréquentation des mathématiques pures.  Scholar avant tout, il rendait spontanément disponible sa vaste culture mathématique.  Geoffrey Fox a marqué d'une façon indélébile plusieurs générations de mathématiciens.

 

 

Bravo! mission accomplie.

Le Comité de retraite, où siège notre représentant le professeur Jacques Henripin, suit de très près la situation financière du Régime de retraite de l'Université.  Deux points soulevés lors de la dernière séance du Comité de retraite méritent d'être mentionnés.

 

Le rendement de la Caisse, tel qu'estimé à la fin du second trimestre était élevé, soit 11,2% alors qu'il n'était en moyenne que de 8,5% pour les fonds de retraite de taille importante (plus de 250M$).

Depuis lors, à cause de la nervosité qui affecte les marchés boursiers, la rentabilité du fonds a considérablement diminué tout en demeurant positive.  Cette performance, pour faible quelle soit, est meilleure que celle des autres "gros" fonds dont la performance moyenne est présentement négative.  Il sera intéressant de faire le point en fin d'année.

 

La situation au demeurant reste fortement préoccupante.  L'Assemblée générale des membres du Régime, qui se tiendra le 28 octobre, devrait permettre d'obtenir des informations importantes à ce sujet.  Ce dossier est à suivre.

 

L'augmentation considérable du nombre de demandes d'accès aux réseaux informatiques de l'Université, et tout particulièrement à Internet, a engendré des problèmes aigus auxquels l'Université doit faire face.  La nature de ces problèmes et les solutions envisagées pour les résoudre suscitent, chez plusieurs d'entre nous, des interrogations sérieuses ... encore que non existentielles! Sans entrer dans le détail de ce dossier dont je m'occupe personnellement je vous présente ci-après quelques éléments susceptibles d'éclairer votre lanterne.

 

L'accès universel et illimité à Internet à partir de chez soi et par les passerelles (modems) de l'Université ne pourra plus être assuré dorénavant.

 

L'accès au service de pool de modems est maintenant réservé aux personnels (y compris les personnes retraitées) et aux étudiants de l'Université.

 

Cet accès, au surplus, est assujetti à un temps d'utilisation contingenté; toutefois, l'implantation de cette restriction ne se fera que progressivement au cours de l'automne.

 

Les ressources du pool de modems devenues insuffisantes (le coût de la mise à niveau de ce pool étant prohibitif), les usagers qui ont des besoins importants de raccordement de leur domicile à Internet devront pour les satisfaire faire appel à des fournisseurs privés.  Sur ce plan, la politique de l'Université de Montréal est très semblable à celles de plusieurs autres universités.

 

Les fournisseurs dont il est question ci-haut et ils sont nombreux offrent des protocoles d'entente en vertu desquels, pour des coûts variables selon le rythme d'utilisation mensuelle choisi, les usagers peuvent avoir accès à Internet.

 

Suite à une étude du marché faite par la Direction des infrastructures technologiques d'enseignement et de recherche (DITER), une entente est intervenue avec Medialinx selon laquelle les membres de la communauté universitaire (oui: les personnes retraitées sont incluses!), une fois dûment identifiés comme tels, pourront bénéficier de tarifs intéressants pour accéder à Internet.  Il s'agit du service Sympatico offert par Bell Solutions globales inc.  La librairie de l'Université (tel.: 343-6210) dépositaire de la trousse d'accès Sympatico est mandatée pour vous apporter l'aide dont vous pourrez avoir besoin.  P.S.: Un document sera bientôt disponible sur demande au secrétariat de l'APRUM et contiendra des informations complémentaires.

 

Vous devriez recevoir d'ici peu de temps, de la part du service universitaire approprié, une petite brochure qui contiendra les informations les plus récentes au sujet du Régime d'assurance-santé Croix-Bleue offert aux personnes retraitées.  La parution de cette brochure a été retardée à cause du problème de rédaction pour certaines clauses du contrat sous-jacent lequel lie l'Université et la Croix-Bleue.

 

La réception du temps des fêtes bien oui il faut déjà y penser aura lieu le mardi 1er décembre prochain à 17:30 dans le Hall d'honneur du Pavillon principal.  Le choix d'un tel moment, quelque peu hâtif pour certains, résulte autant du désir maintes fois exprimé par plusieurs de nos membres de ne pas attendre les grandes bordées de décembre que de la difficulté d'obtenir des réservations fermes par la suite.  Je vous invite à noter ce rendez-vous au sujet duquel je vous reviendrai en novembre.

 

Au moment où je livre ce texte à la polycopie et par la suite au secrétariat de l'APRUM pour fin d'expédition, le Recteur Robert Lacroix rencontre la communauté universitaire pour lui faire part de l'analyse qu'il a faite de l'ensemble de la situation et du plan d'action que son équipe entend utiliser au cours des prochaines années.  FORUM (que vous pouvez vous procurer sur demande) fera certainement état du contenu et des réactions de l'auditoire.  Le Conseil étudiera le texte et déterminera les suites qu'il pourrait être opportun de donner.  Et l'on s'en reparle.

 

Les déjeuners du 3ième jeudi du mois Chez Lévêque, au 1030 ouest Laurier, demeurent à l'ordre du jour. 

 

Venez voir ce dont il retourne!

 

A la revoyure!

Le Président
Jacques St-Pierre

JSP/fsp